+7 (212) 674-25-10

INVESTISSEMENT LOCATIF

Comment acheter un immeuble avec un statut d’auto-entrepreneur?

Juil , 24
Comment acheter un immeuble avec un statut d’auto-entrepreneur?

Beaucoup d’auto-entrepreneurs veulent investir dans l’immobilier mais se demandent si leur statut peut constituer un frein pour avoir accès à un crédit bancaire. En tant qu’organisme prêteur, la banque doit s’assurer de minimiser ses risques en ne prêtant qu’aux profils sérieux. Le statut d’auto-entrepreneur n’est pas rassurant vis-à-vis de la banque puisqu’il ne présente aucune garantie. Ci-après quatre points à respecter afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Assurer la qualité de votre profil bancaire

La qualité de votre profil bancaire est une condition sine qua non de la banque. Un profil souvent à découvert n’est pas rassurant pour la banque. La banque a besoin d’être rassurée par rapport à votre capacité à rembourser puisqu’elle s’engage avec vous sur du long terme. Si elle s’aperçoit que vous avez du mal à gérer quelques milliers d’euros, elle ne va pas se risquer à vous prêter encore plus d’argent. Il est important de savoir qu’en plus du bilan de son entreprise, la banque demande également vos avis d’impositions ainsi que vos relevés bancaires personnels. Cela lui permet de s’assurer que vous ne cumulez pas les crédits et que vous avez un profil bancaire fiable. Ainsi, si vous envisagez un emprunt bancaire pour financer votre immeuble, il est indispensable d’avoir une bonne hygiène bancaire.  

Avoir au minimum 3 années d’exercices

Trois années sont indiquées au minimum pour montrer à la banque que votre activité est pérenne. Durant ces trois années, il est important que le bilan soit positif et croissant. Cela est nécessaire pour montrer à la banque que votre société est sur la bonne voie et que vous avez des projets pour améliorer le rendement de votre activité. En tant qu’auto-entrepreneur, vous n’avez pas nécessairement de fiche de paie et de contrat de travail qui sécurise votre emprunt. C’est principalement votre activité qui constitue votre source de revenu. Il est ainsi indispensable de prouver qu’il s’agit d’une activité sur le long terme et que le chiffre d’affaires est amené à évoluer avec le temps.

Notez par ailleurs qu’en consultant vos bilans, la banque peut vous demander quelques explications concernant votre gestion financière. Elle peut notamment demander plus d’informations sur d’éventuelles dépenses importantes. Il est ainsi nécessaire d’apporter tous les éléments utiles pour justifier vos dépenses.

Se faire accompagner

L’accompagnement par un professionnel peut être intéressant lors de la soumission de votre demande. Il vous donnera des astuces quant aux points à apporter en plus pour donner plus de poids à votre demande. En effet, le statut d’auto-entrepreneur, contrairement à une personne en CDI ou un fonctionnaire, ne présente aucune garantie pour la banque. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir un dossier bancaire solide. Notre boîte à outil de l’investisseur immobilier vous donne tous les éléments indispensables à l’élaboration d’un dossier bancaire en béton.

Est-ce qu’il faut un apport ?

Pour un auto-entrepreneur, l’apport est en général requis puisque le statut de micro-entreprise est considéré comme un profil à risque par la banque. L’apport apporte une assurance quant à votre capacité d’épargne et de remboursement. De plus, depuis la sortie de la décision du HCSF (Haut conseil de stabilité financière), la banque est de plus en plus stricte pour financer un prêt sans apport. Même s‘il est possible pour certains salariés en CDI et certains fonctionnaires d’en privilégier, pour un auto-entrepreneur, c’est difficile d’y avoir accès. Notre article sur comment investir sans apport en 2022 détaille les procédures pour y parvenir. Notez que cet apport apporte une certaine garantie à l’établissement bancaire.

Acheter un immeuble avec un statut d’auto-entrepreneur : étude de cas de Mathias

Dans la vidéo suivante, Mathias nous explique concrètement comment il a fait pour acheter son premier immeuble avec son statut d’auto-entrepreneur à 25 ans. Il explique que son courtier lui a demandé d’attendre d’avoir trois ans de bilan positif avant de déposer son dossier. À l’heure où nous avons tourné la vidéo, l’immeuble en question lui a permis de générer un cash-flow de  500 € mensuel. Mais il prévoit de passer au statut LMP pour multiplier ses revenus. Vous avez tous les détails dans la vidéo suivante : 

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.