+7 (212) 674-25-10

IMMOBILIER

Investissement immobilier à Paris

Sep , 1
Investissement immobilier à Paris

Même si les prix de l’immobilier à Paris ne cessent d’augmenter, la capitale n’est pas moins attirante vis-à-vis des investisseurs immobiliers. Si ce secteur vous intéresse, il est nécessaire de se préparer à certaines règles, puisque le marché de l’immobilier y est assez spécifique. Sans cela, vous risquez de rater des opportunités.

investissement immobilier à paris

Les spécificités du marché immobilier à Paris

Un marché d’acheteurs

À Paris, l’offre n’excède pas forcément la demande. Ainsi, les prix de l’immobilier peuvent très vite grimper. Il est ainsi indispensable de doubler de vigilance quant au prix d’achat annoncé par le vendeur. Les prix peuvent très vite augmenter. Vous pouvez vérifier le prix de référence dans l’arrondissement concerné en allant sur des sites comme meilleuragent.com. Si le bien est trop cher par rapport au prix de référence, même s’il est votre coup de cœur, il est préférable d’en chercher un autre. En effet, le prix d’achat influe directement sur la rentabilité de votre projet.

Un marché stable et haussier

Les bonnes affaires ne restent pas longtemps sur le marché. D’autant plus qu’à Paris, le marché immobilier est très concurrentiel. En observant les statistiques, on remarque que le prix par m2 de chaque arrondissement est en hausse continuelle. Si vous achetez au juste prix à Paris, vous avez ainsi l’assurance de revendre votre bien avec une plus-value en conservant votre bien entre 5 et 10 ans. Alors, si vous achetez bien, vous n’aurez pas de mal à revendre votre bien. Il s’agira d’un investissement de type patrimonial.

Un marché locatif dynamique

L’avantage à Paris c’est qu’il y a une forte concentration de la population qui va de paire avec une forte demande locative. La capitale est très prisée, que ce soit pour les locaux ou pour les touristes. Ainsi, en misant sur un patrimoine immobilier à Paris, vous aurez peu de mal à mettre votre bien sur le marché de la location.

Faire un investissement immobilier rentable à Paris : 4 astuces

Privilégier les petites surfaces

La demande est plus axée sur les petites surfaces surtout pour les étudiants et les jeunes actifs. Ainsi, en cas d’investissement locatif à Paris, les studios et les T2 sont privilégiés. De plus, comme le prix de l’immobilier est élevé, le prix d’achat des petites surfaces est plus abordable et vous serez plus serein quant aux candidats pour la location, surtout si la décoration est faite avec goût pour distinguer votre appartement.

Négocier le prix d’achat si possible

Comme mentionné précédemment, il se peut que le prix mentionné par le vendeur ne corresponde pas à la réalité. Dans ce cas là, vous pouvez essayer de négocier, mais les meilleurs biens partent sans négociation. Afin de pouvoir bien négocier, il est nécessaire de connaître le bien. Savoir pourquoi et depuis combien de temps il est en vente peut être utilisé comme moyen de négociation. Mais n’oubliez pas que qui dit négociation dit terrain d’entente. Il est nécessaire de trouver un deal gagnant-gagnant pour les deux parties. Notre formation Shark négociateur vous apprend comment bien négocier un bien immobilier.

Ne pas oublier de vérifier les points suivants lors de la visite

La visite est une étape importante, la négliger peut vous coûter très cher. Pour réussir votre visite, il est nécessaire de se mettre à la place d’un professionnel. Pour cela, préparez-vous en emmenant avec vous vos outils, afin de rationaliser votre décision. Il vous faut notamment :

  • Un télémètre : cet outil permet d’avoir les mesures exactes des chambres.
  • Un hygromètre : cet outil permet de voir si l’air est humide. L’idéal pour un logement conforme est d’avoir un chiffre entre 40 et 70 %.
  • Un drone : cela permet de bien vérifier l’état de la toiture.
  • Une offre d’achat prérédigée : cela démontre à l’agent ou au vendeur votre volonté à passer à l’action.

Téléchargez notre check-list immeuble de rapport pdf (offert) pour être prêt à tout moment quant aux questions à poser au vendeur.

N’oubliez pas de questionner le voisinage. Le voisinage peut avoir des informations qui ne sont pas écrites sur papier. Il peut s’agir d’incendie, d’un arrêté de péril, d’une inondation ou de toute autre catastrophe.

Vérifier les charges de copropriété

Les charges de copropriété sont souvent élevées. Il est ainsi nécessaire de vérifier à combien s’élèvent ces charges et de les inclure dans votre calcul pour éviter les mauvaises surprises. Vous pouvez demander au vendeur les procès-verbaux des dernières assemblées générales pour savoir s’il existe des travaux prévus. Ce qui vous permettra de vous préparer aux frais à payer.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.